Le méchant virus contracté au retour d’Allemagne ne les a pas cloués au lit trop longtemps. Lundi, les Bleus étaient réunis à deux pas des Champs-Élysées pour la traditionnelle journée de présentation des équipes de ski, avant de partir dans la foulée en stage à Corrençon-en-Vercors où l’ex biathlète Marie Dorin Habert vient d’ouvrir un centre d’hébergement sportif avec son mari Loïs et Robin Duvillard. Une nouvelle étape qui vise à amener le groupe France au meilleur niveau pour la première coupe du monde à Pokljuka (Slovénie) début décembre.

Quentin Fillon-Maillet lors des championnats de France de ski nordique en avril 2018. Photo archives Philippe TRIAS
Quentin Fillon-Maillet lors des championnats de France de ski nordique en avril 2018. Photo archives Philippe TRIAS

Ils ont retrouvé la neige en Allemagne

Avant ça, l’équipe de France a donc regoûté au fameux tunnel glacé d’Oberhof, passage obligé de pré-saison depuis de nombreuses années. Au programme, de la glisse et des réglages aussi bien sur les skis que derrière la carabine. Et surtout des tours et des tours à l’intérieur de cette boucle enneigée : « Je l’ai faite à peu près 215 fois », s’amuse Quentin Fillon Maillet.

Retrouvailles Bescond – Dorin

Anaïs Bescond est de son côté ravie de retrouver Marie Dorin à Corrençon pour ce nouveau stage, avant la deuxième étape du Samse Summer Tour, qui aura lieu les 20 et 21 octobre à Arçon (Doubs). « Le chantier doit être terminé, je vais avoir la surprise. Mais je suis surtout contente de la retrouver, ça fait vraiment plaisir ! », sourit-elle.

> Plus de détails dans vos éditions payantes du mercredi 10 octobre.

Source

- Advertisement -
Boatsetter
Previous articleStipe Miocic says he told UFC he would fight Daniel Cormier at UFC 230
Next articleWave Riders: A milestone in the history of Myanmar surfing